Un hâvre de paix au coeur de la guerre

Certaines contrées de Colombie sont immergées dans l’un des plus vieux conflits de la planète. Les humanitaires et, de manière générale, toutes les personnes jouant un rôle actif au sein de la société – leaders sociaux, activistes politiques, militants des droits de l’homme, syndicalistes – y sont particulièrement exposés à la violence. Néanmoins, la Croix-Rouge colombienne n’a jamais cessé d’assurer une assistance aux communautés affectées par les hostilités et autres situations de violence.

World Disasters Report

World Disasters Report

Focus on local actors, the key to effective humanitarian action

Sandra Ramirez, Croix-Rouge colombienne

A Santander de Quilichao, plus de 600 familles bénéficient de conditions d’existence plus sûres grâce à des initiatives locales dans le secteur de l’agronomie. Santander de Quilichao est aujourd’hui une agglomération baignant dans la chaleur – non seulement celle dispensée par le soleil, mais aussi celle qui émane de familles enfin aptes à subsister dans la dignité et la sécurité dans un contexte de crise de longue haleine.

Ces familles luttaient jour après jour pour tenter de simplement survivre à l’adversité. Mais la Croix-Rouge colombienne les a aidées à vaincre la fatalité de la misère et du déracinement à travers ses projets de soutien Trapiches Rurales del Cauca (moulins ruraux du Cauca) et Artisans.

Trapiches Rurales del Cauca, lancé en 2011, porte sur la culture de la canne à sucre dans les montagnes. «La panela n’est pas seulement un édulcorant, mais un véritable aliment qui fournit un apport en vitamines et en énergie à l’organisme tout au long de la journée», explique Jose, responsable administratif du projet. Au total, une cinquantaine de moulins assurent la subsistance de près de 300 familles à travers la région. De plus, de nombreux membres de la communauté occupent désormais des positions importantes au sein de la Fédération des Paneleros du Cauca.

Du fait que les volontaires et les employés de la Croix-Rouge colombienne appartiennent eux-mêmes aux communautés qu’ils servent, et qu’ils ont une compréhension intime du contexte et des difficultés causées par les conflits et la violence dans le pays, ils sont particulièrement bien placés pour élaborer et négocier des solutions conformes aux besoins réels des communautés locales.

Par l’intermédiaire de sa section municipale à Santander de Quilichao, la Croix-Rouge colombienne déploie des brigades de santé auprès des différents moulins ruraux, où ces équipes offrent des services de santé génériques, mais aussi d’odontologie, d’optométrie ou de nutrition, entre autres, aux travailleurs et à leurs familles. Ces personnels sont en outre formés à promouvoir des normes sanitaires dans les processus de transformation, une condition essentielle pour la commercialisation des produits dans d’autres départements du pays.

L’initiative Artisans bénéficie elle aussi à près de 300 familles. Elle donne l’opportunité aux artisans d’exposer leur production dans un espace dédié du parc municipal où ils proposent à la vente de la verrerie, des articles de maroquinerie, des bijoux et des objets confectionnés à partir de canne et d’autres matérieux locaux. La majorité des familles bénéficiaires de ce projet ont été déplacées par le conflit armé dans les départements voisins et sont venues chercher ici une nouvelle chance et une meilleure qualité de vie.

C’est le cas, par exemple, de Maria. «J’ai dû fuir le département de Caqueta. Arrivée avec ma famille il y a deux mois à peine, j’ai immédiatement été intégrée au projet de la Croix-Rouge colombienne. J’ai appris à fabriquer des objets d’artisanat que j’écoule aussi à Cali. Mes revenus me permettent de remplir chaque jour les assiettes de ma famille», témoigne-t-elle.

Also available in: Anglais, Espagnol

[an error occurred while processing the directive]

Un hâvre de paix au coeur de la guerre